Tout ce que vous devez savoir
sur les gaz de schiste
|ACTUALITÉS|DOSSIERS| DOCUMENTATION|ACTIVITÉS| JOURNALISTES|LIENS |CONTACT|
Dans la section DOSSSIERS toutes les archives sont classées par thème et par ancienneté.

Nous espérons que ce classement facilitera vos recherches d'informations pertinentes à découvrir et à faire découvrir.







ASPARTAME - 2011
ASPARTAME, le tueur silencieux
par Laurie Moser
traduction du Sonology News No15

CONFERENCE MONDIALE SUR L'ENVIRONNEMENT, LA FONDATION DE LA SCLEROSE EN PLAQUES ET LA FDA (Food and Drug Administration).

J'ai passé plusieurs jours lors de la Conférence Mondiale sur l'Environnement, à donner des conférences sur l'Aspartame vendu sous les marques "Nutra Sweet", "Equal", et "Spoonful".
L'
EPA (L'Agence Pour l'Environnement) a annoncé, dans son discours-programme qu'il y a une épidémie de sclérose en plaques et de lupus systémique et qu'ils ne comprenaient pas quel virus faisait sévir ces maladies à travers les États-Unis. J'ai expliqué que j'étais justement là pour donner des conférences à ce sujet. Quand la température de l'aspartame dépasse les 86°F, l'alcool méthylique ou esprit-des-bois contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde puis en acide formique qui, à son tour, cause l'acidose métabolique (l'acide formique est le poison administré par les piqûres de fourmis rouges). L'intoxication au méthanol reproduit les symptômes de la sclérose en plaques, de là, des erreurs de diagnostic parmi les diagnostics de sclérose en plaques.

La sclérose en plaques n'est pas mortelle, l'intoxication au méthanol l'est. Pour le cas du Lupus systémique, ce que nous observons c'est qu'il s'est presque autant répandu que la sclérose en plaques, particulièrement chez les consommateurs de
Coca-Cola Light (Diet Coke) et de Pepsi Light (Diet Pepsi). De plus dans le cas de l'intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement 3 à 4 canettes de 12 oz. par jour, et certains encore plus. Dans les cas de Lupus systémique, qui est déclenché par L'ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que c'est l'aspartame le coupable. La victime continue sa consommation, aggravant le Lupus à tel point que parfois leur vie en est menacée. Quand nous éliminons l'aspartame de la consommation des patients, les personnes souffrant de Lupus deviennent généralement asymptomatiques. Malheureusement, nous ne pouvons enrayer la maladie. D'un certain côté, ceux parmi lesquels on a diagnostiqué une sclérose en plaques (alors qu'en réalité ce qu'ils ont n'est qu'une intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent.

Nous avons vu des cas où leur vision s'est rétablie ainsi que l'ouie. Et il en est de même pour les cas d'acouphène. Lors d'une conférence je déclarais : "Si vous consommez de L'Aspartame (Nutra Sweet, Equal, Spoonful, etc...) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d'engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d'angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l'Aspartame.

Les gens sursautaient au cours de cette conférence, disant :
"C'est exactement ce que j'ai. Est-ce réversible ?". Cette maladie sévit. Certains des intervenants à ma conférence souffraient eux-mêmes de ces symptômes. Dans une conférence à laquelle l'Ambassadeur de l'Ouganda assistait, il nous a dit que dans l'industrie du sucre chez eux, on ajoute de l'aspartame! Il a poursuivi disant que le fils de l'un des leaders de l'industrie du sucre ne peut plus marcher et que c'est en partie dû à l'usage de ce produit. Nous avons là un problème grave. Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l'un de mes intervenants) et moi-même et dit "Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques?". Lors d'une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de coca-cola light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques. Cela dépasse la coïncidence. Le problème est là, il y a eu des séances au Congrès, au début, quand l'aspartame fut introduit dans 100 produits différents comme substance sucrante. Depuis cette séance initiale, il y en a eu deux autres mais elles n'ont servi à rien. Rien n'a été fait, les lobbies de l'industrie pharmaceutique et chimique ont le bras très long. Maintenant il existe plus de 5000 produits contenant cette substance chimique
(...).
A l'époque de cette première audience, plusieurs personnes perdaient la vue. Le méthanol contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l'oeil. Le formaldéhyde est classifié dans le même groupe de drogues que le cyanure et l'arsenic, poisons mortels! Malheureusement il met plus de temps à vraiment tuer, mais il tue des gens et cause toutes sortes de troubles neurologiques. L'aspartame modifie la chimie du cerveau elle cause de sévères crises.
Ce produit modifie le taux de dopamine dans le cerveau. Imaginez l'effet de cette drogue chez des patients atteints de la maladie de Parkinson. Cette drogue cause aussi des dommages au niveau
des naissances. Il n'y a absolument aucune raison de consommer ce produit. Ce n'est pas un produit diététique!
Le rapport du congrès dit : "Ce produit crée chez le consommateur un besoin maladif d'hydrates de carbone et les fait grossir". Le Dr. Roberts a spécifié que lorsqu'il faisait arrêter l'aspartame à ses patients, ils perdaient en moyenne 19 livres par personne. Le formaldéhyde s'accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses. L'aspartame est particulièrement mortel pour les diabétiques. Tout médecin sait l'effet qu'aurait de l'alcool-des-bois sur un diabétique. Nous trouvons des médecins qui croient que certains de leurs patients font de la rétinopathie, quand en fait, c'est l'aspartame qui est en cause.
L'aspartame rend le niveau de sucre dans le sang incontrôlable, mettant ainsi beaucoup de patients dans le coma. Malheureusement beaucoup d'entre eux sont morts. Des personnes nous disaient, lors de la Conférence de l'Ordre des Médecins Américain, qu'ils avaient des proches qui sont passés de produits à la saccharine à des produits contenant de l'aspartame et que certains étaient tombés dans le coma. Leurs médecins ne pouvaient maîtriser le niveau de sucre dans leur sang. Ainsi les patients souffraient de sévères pertes de mémoire, voire tombaient dans le coma et mouraient. La perte de mémoire est due au fait que l'acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (...), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones.
Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, a déclaré : "Ces ingrédients stimulent le cerveau à mourir, causant des dommages de degrés variés au cerveau." Le Dr R. Blaylock a écrit un livre intitulé
"Excito-Toxines : Le goût qui tue" (Health Press 1-800-643.2665)
Le Dr H. J. Roberts, diabétique, spécialiste et expert mondial de l'empoisonnement par l'aspartame, a lui aussi écrit un livre, qui est intitulé :
"Défense contre la maladie d'Alzheimer"
(1-800-814-9800)
Dr Roberts y raconte comment l'intoxication à l'aspartame Aggrave la maladie d'Alzheimer, et pour cause. Comme me l'a confié l'infirmière de l'hospice, des femmes âgées de 30 ans sont admises avec la maladie d'Alzheimer. Le Dr. Blaylock et le Dr. Roberts vont rédiger un article sur la situation présentant quelques cas et le feront paraître sur Internet. D'après la Conférence du Conseil des Médecins Américain :
"Nous parlons d'un fléau de maladies neurologiques causé par ce poison mortel". Le Dr. Roberts a réalisé ce qui était en train de se passer lorsque l'aspartame a commencé à être commercialisée. Il a déclaré que ses patients diabétiques présentaient des pertes de mémoire, confusions, et de graves troubles visuels.
À la conférence du Conseil des Médecins Américain, les médecins admettent qu'ils ne savaient pas. Ils se sont interrogés au sujet de l'origine de certaines crises chez leurs patients (la phénylalanine de l'aspartame fait chuter le seuil des crises et la sérotonine, ce qui cause des maniaco-dépressions, des crises de panique, de rage, de violence).
Juste avant la Conférence j'ai reçu un fax de Norvège qui demandait un antidote à ce poison car ils doivent faire face à tellement de problèmes dans leur pays. Ce "poison" est maintenant disponible dans plus de 90 pays à travers le monde. Heureusement, nous avions des porte-paroles et des Ambassadeurs à la Conférence qui provenaient de diverses nations et qui ont promis leur aide. Nous vous demandons votre aide à vous aussi. Imprimez cet article, et prévenez tous ceux que vous connaissez. Ramenez tout article contenant de l'aspartame au magasin. Procurez-vous le test
"NO ASPARTAME" et faites-nous part de votre cas. L'A.A., l' A.P.A.C et le Conseil des Médecins Américain ont été fondés. Le New York Times a sorti, le 15 novembre, un article révélant comment l'ADA retire de l'argent de l'industrie alimentaire pour accréditer. Ils ne peuvent donc critiquer quelques additifs que ce soit ou parler de leur lien avec Monsanto. Quelle en est la gravité ? Nous avons dit à une mère dont l'enfant consommait du Nutra Sweet d'arrêter ce produit. L'enfant avait des crises graves chaque jour. La mère appela son médecin qui appela l' ADA, qui dit au docteur de ne pas faire arrêter le Nutra Sweet à l'enfant. Nous essayons toujours de convaincre la mère que c'est l'aspartame qui cause les crises. Chaque fois qu'on fait arrêter l'aspartame à quelqu'un, ses crises s'arrêtent. Si le bébé meurt, vous en connaissez le fautif et savez contre quoi nous nous battons. Il y a 92 symptômes prouvés de l'aspartame passant par le coma et allant jusqu'à la mort. La majeure partie d'entre eux sont d'ordre neurologique, car l'aspartame détruit le système nerveux.

La Maladie de l'Aspartame est une des causes qui se cachent derrière les troubles de la santé apparus lors de l'opération "Tempête du Désert" ! La langue brûlante et autres troubles observés dans plus de 60 cas peuvent être directement liés à la consommation d'aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons "light" ont été acheminées aux troupes de l'opération "Tempête de Désert" (souvenez-vous que la chaleur peut libérer le méthanol de l'aspartame à 86°F). Les canettes de boisson light ont séjourné sous les 120°F du soleil arabique pendant des semaines entières sur des palettes. Les hommes et femmes en service en buvaient toute la journée. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l'empoisonnement par l'aspartame.
Le Dr Roberts dit que "consommer de l'aspartame au moment de la conception peut causer des anomalies à la naissance".

Selon le Dr L E, pédiatre et professeur en génétique à l'université d'Emory, lors de son témoignage devant le Congrès, "La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des attardés mentaux . Dans les test de labo originaux, les animaux développaient des tumeurs du cerveau, la phénylalanine se déclinant en DXP, un agent entraînant des tumeurs du cerveau".

Quand le Dr. Espisto donnait sa conférence sur l'aspartame, un médecin de l'assistance, neurochirurgien déclara : "Quand ils retiraient des tumeurs du cerveau, ils y ont trouvé de forts taux d'aspartame."
Le Stevia, est un aliment sucrant et non pas un additif. Il participe au métabolisme du sucre, et serait idéal pour les diabétiques. Le Stevia vient d'être approuvé comme supplément diététique par la Food and Drug Administration. Pendant des années, la FDA a occulté cet aliment sucré au nom de sa loyauté envers Monsanto. Si vous voyez "Sugar Free" ou "Sans Sucre" sur l'étiquette, n'y pensez même pas!
Le sénateur H M a écrit une note, une mise en garde pour tous les nouveaux-nés, femmes enceintes et enfants contre l'aspartame. Cette note aurait aussi permis d'instituer des études indépendantes sur les problèmes observés dans la population (crises, modification de la chimie du cerveau, modification des symptômes neurologiques et comportementaux).
Cette note a été anéantie par le puissant lobby des médicaments et produits chimiques, laissant la porte grand ouverte aux maladies et à la mort dans un public non méfiant.
Après la Conférence de l'ACP, nous espérons obtenir le soutien de plusieurs lobbies puissants mondiaux.

S'il vous plait, aidez-nous, vous aussi. Il y a un nombre immense de personnes tout autour de nous qui doivent être averties, s'il vous plaît, informez-les.

Laurie Moser
Centre Ressource du Cancer pour les Femmes (voir références ci-dessous).
Références :
Women's Cancer Resource Center Laurie Moser, Assistant Director 1815
East 41st Street, Suite C
Minneapolis, MN
55407-3425 1-800-908-8544 or 612-729-049
The author, Betty Martini, can be reached at 770-242-2599.

Dépliant d'information sur l’aspartame

Mission Possible Internationale
9270 River Club Parkway
Duluth, Georgia 30097, USA
(770) 242-2599

LA JOURNÉE «FAITES LA DIFFÉRENCE»,
Le 23 octobre - chaque année.

Commandité par le USA Weekend Magazine et la Fondation Points of Light, ce dépliant de l'organisme Mission Possible Internationale vise à SAUVER LES ENFANTS, et s’adresse aux écoles, aux associations de parents et professeurs, aux conseils scolaires, aux obstétriciens, aux gynécologues, aux pédiatres, aux cliniques de fertilité, aux hôpitaux et aux personnes célèbres.
Supposons que votre fils ou votre fille absorbe régulièrement - et sans le savoir! - un poison qui peut rendre aveugle, diminuer l’intelligence, occasionner des pertes de mémoire, causer des tumeurs au cerveau et diverses autres formes de cancer, et entraîner de la fatigue chronique, des états dépressifs, des troubles du déficit de l’attention, des états de panique, des accès de rage, de la paranoïa, du diabète, des attaques d’apoplexie, le suicide et même la
mort.
Supposons que l’utilisation de cette toxine soit encouragée par une publicité tous azimuths et que son fabricant ait acheté la collaboration de l’American Dietetics Association, de l’American Diabetes Association, de l’American Medical Association, et de tout organisme du genre pour nous convaincre que ce poison est aussi inoffensif que la pluie.
Supposons que ces mensonges aient reçu la sanction officielle de la bureaucratie fédérale américaine (responsable de l’approbation des nouveaux aliments et médicaments) même si elle sait pertinemment que ce puissant neurotoxique risque de tuer votre enfant, et que le chef de cette même bureaucratie ayant fait approuver ce produit a été récompensé par un emploi bien rémunéré, tout autant que ses successeurs. Supposons enfin que ce même organisme réglementaire gouvernemental à qui revient le rôle de «chien de garde», ignorant les milliers de plaintes reçues à l'égard de ce produit, soit devenu un «chien d’attaque» protégeant cette compagnie corrompue.
Aimeriez-vous connaître la vérité? Que ne feriez-vous pas pour protéger votre enfant contre ces crimes?
Trève de suppositions! Telle est l’amère réalité en ce qui concerne l’aspartame (connu également sous le nom de NutraSweet ou Equal), le fabriquant Monsanto Chemical, la Food and Drug Administration (FDA), et les compagnies Coca Cola et Pepsi Cola ainsi que les centaines de fabriquants de produits alimentaires, de breuvages et de médicaments qui
ajoutent à leurs produits un poison conçu dans la fraude en vertu du principe que seuls les profits importent! La liste suivante énumère quelques-unes des 92 réactions observées, selon ce que rapportent plus de 10 000 plaintes, une liste que vous ne pourriez obtenir sans l’aide d’un membre du Congrès américain, car la FDA mentira et demandera «Mais quelle liste?»

Maux de tête - Embonpoint - Nausées - Surdité - Douleurs articulaires - Tachycardie - Diarrhée - Infertilité - Douleurs à la poitrine - Étourdissements - Acouphène - Éruptions cutanées - Spasmes - Palpitations - Impotence - Éruptions cutanées - Cécité - Insomnie - Coma - Sensations de brûlure à la langue - Menstruations douloureuses - Perte du contrôle diabétique
- Engourdissements - Difficultés d'élocution - Problèmes de dentition

L’aspartame a été inventé par la compagnie G. D. Searle (acquise par Monsanto en 1985). Durant plus de 16 ans, la FDA a refusé de l’approuver jusqu’à ce que le Commissaire Arthur Hull Hayes décide en 1981 de rejeter les conclusions de son propre conseil consultatif (Public Board of Inquiry) et de l’approuver en dépit des protestations de l’American Soft Drink Association. Les résultats des tests soumis par Searle étaient si épouvantables que, pour la première fois de son histoire, la FDA a dû demander au ministère américain de la justice de poursuivre un fabriquant pour fraude. Les avocats de la poursuite, Sam Skinner et William Conlon, furent alors embauchés par les avocats de la défense et la cause se termina une fois la période de prescription écoulée. Lorsque le Parrain embauche les avocats représentant le ministère de la justice, ne vous attendez surtout pas à ce qu’il y ait une condamnation!

La toxicité de l’aspartame a été établie par plusieurs des médecins les plus réputés au monde!
Consultez le site anglophone http://www.dorway.com pour accéder à des centaines de pages de preuves, à la liste des plaintes reçues par la FDA, à ce qu’en disent les médecins, et à des liens vers plus de 200 sites Web, un groupe de soutien et des listes de textes publiés sur le sujet par des experts médicaux. Si votre médecin n’est au courant de rien de tout cela, c’est une honte car il risque alors d’établir un diagnostic erroné pour nombre de ses patients présentant des symptômes de fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, perte de mémoires, détérioration de la vue, et d’apoplexie du fait que les «autorités» médicales ne lui ont sans doute jamais communiqué toute l’information pertinente à ce sujet. Faites-lui part de ce que vous savez et demandez-lui de se brancher sur Internet pour y trouver la confirmation de vos
dires.

Faites sortir l’aspartame de votre école!
Faites sortir l’aspartame de votre cafétéria!
Faites sortir l’aspartame de votre maison!
Retournez tous les produits empoisonnés à l’aspartame et exigez d’être remboursé(e)!
Sauvez des vies en informant tous les gens que vous connaissez. C’est trop cher payer que de risquer l’invalidité ou la mort pour satisfaire la cupidité de ces compagnies.

Si votre enfant est sous médication, rappelez-vous que l’aspartame est un produit qui, à l’origine, devait être un médicament mais que l’on a retiré afin de pouvoir le mettre en marché comme additif alimentaire, ce qui n’exige aucun suivi pour déceler de possibles effets secondaires. L’interaction avec les médicaments inclut notamment des réactions avec les
inhibiteurs d’oxydase de monoamine, d’alpha-méthyldopa et de L-dihydroxphénylalanine, sans compter de nombreux autres!

TÉMOIGNAGES DE SOURCE MÉDICALE
L’endocrinologue H.J. Roberts (M.D., FACP) a étudié depuis 15 ans les effets de l’aspartame et possède des dossiers portant sur plus de 1 300 victimes de l’aspartame. Le Dr Roberts a déclaré que la Maladie de l’aspartame est devenue une épidémie mondiale. Ses livres, Aspartame (NutraSweet) Is It Safe?, Sweet’ner Dearest and Defense Against Alzheimer’s Disease devraient être dans la bibliothèque médicale de chaque médecin et il vous les faut si vous êtes une victime (voir au http://www.icanect.net/sunpress). Le Dr Roberts cite en exemple un sondage national démontrant que 40% des enfants âgés de 9 ans consomment des produits contenant de l’aspartame. Aucun avertissement n’est mentionné, sauf peut-être pour les personnes souffrant de phénylcétonurie (maladie génétique héréditaire des personnes qui n’ont pas l’enzyme permettant de métaboliser la phénylalanine - détails au http://www.pcu.ch/), mais certains de ces avertissements ont disparu depuis que l’aspartame a été approuvé pour usage général.

Le Dr Miguel A. Baret de la compagnie Dominion Republic a retiré le lait de la diète de 360 enfants à titre de mesure préventive contre le diabète. Le lait de vache possède une certaine protéine qui peut causer le diabète, principalement chez les enfants. Les enfants buvaient du jus contaminé par de l’aspartame. Immédiatement après, plusieurs enfants ont développé des problèmes décrits comme étant des agitations incontrôlées, manque de concentration, irritabilité et dépression. Le Dr Baret, réalisant que l’aspartame était la cause de ce changement chez ses sujets, retira l’aspartame de la diète. «Les résultats furent aussi étonnant que la situation même que je tentais de corriger. Les symptômes de TOUS les enfants disparurent en 4 à 6 jours!». Merci Dr Baret pour cette étude démontrant les effets néfastes de l’aspartame sur les cerveaux de nos enfants.

Le Dr Ralph Walton, psychiatre, professeur et président du Center for Behavioral Medicine commente les premières réactions du Dr Baret comme suit : «Nous savions depuis plusieurs années que, lorsque l’aspartame est ingéré avec un repas riche en hydrates de carbone, l’accroissement physiologique normal de la présence de tryptophane est bloqué, tandis qu’augmentent les concentrations de phénylalanine et de tyrosine au cerveau. Ces changements au niveau des précurseurs neurotransmetteurs des acides aminés peuvent, je crois, modifier l’équilibre indoléamine/catécholamine et ainsi avoir des effets prononcés sur l’humeur et les facultés cognitives tels humeur dépressive, anxiété, étourdissements, attaques de panique, nausées, irritabilité, détérioration de la mémoire et de la concentration.»

Par ailleurs, le Dr Louis Elsas, professeur en pédiatrie et génétique à l’université Emory, dans son témoignage devant le Congrès américain le 3 novembre 1987 a déclaré que «l’aspartame est, en fait, une neurotoxine et un tératogène (déclencheur de malformations congénitales) bien connu qui, à des doses non-définies, peut provoquer des effets défavorables, voire irréversibles, dans le développement du cerveau de l’enfant ou du foetus.» Il dit également : «Je suis particulièrement outré face à ce type de publicité que nous voyons aujourd’hui et qui fait la promotion d’une neurotoxine auprès des enfants.» Monsanto annonce le poison avec l’image d’une femme enceinte qui tricote! Oui, ils savent! Ils ont financé l’étude du Dr Diana Dow-Edwards sur l’aspartame et les malformations congénitales. Lorsque les résultats s’avérèrent désastreux, ils retirèrent leur financement, et le Dr Dow-Edwards a dû payer elle-même les frais de cette étude. Par la suite, ni la FDA, ni Monsanto n’ont reconnu cette étude. Ce fiasco a confirmé au monde le credo de Monsanto : «Si la recherche ne dit pas que c’est sans danger, nous ne financerons pas ni n’accepterons l’étude.»

Le Dr Ralph Walton, après ses recherches à Medline, a déclaré à l’émission «60 Minutes» que toutes les études financées par l’industrie ont démontré l’inocuité de l’aspartame, alors que près de 100% des études indépendantes ont démontré qu’il y a des problèmes. Monsanto ne veut définitivement pas que des études se fassent sans qu’ils en aient le contrôle. Quand le Dr Walton a fait une étude, ils ont refusé de lui vendre de l’aspartame. Puis, après qu’un homme ait souffert d’un détachement de la rétine, qu’un autre ait eu des saignements aux yeux, et que d’autres se soient plaints d’être empoisonnés, l’institution a stoppé la recherche. Est-ce que Monsanto savait ce qui se produisait? L’aspartame modifie les menstruations et peut
provoquer l’infertilité. Plusieurs femmes croient qu’elles ne peuvent pas avoir d’enfants et affluent dans les cliniques de fertilité tout en buvant régulièrement des breuvages «diète», ce pourquoi même elles sont là !

Une étude récente (Trocho) a démontré que la formaldéhyde s’accumule dans les cellules et endommage l’ADN avec un niveau toxique d’environ 50% au niveau du foie, ainsi que des quantités substantielles dans les reins, les tissus adipeux, la rétine et le cerveau. Dans un document écrit sur l’aspartame et le foie, le Dr Sandra Cabot, de Mission Possible en Australie (auteure de livres sur le foie) se demande pourquoi quelqu’un voudrait-il consommer de l’aspartame? - en ajoutant : «Je n’en mettrais certainement pas dans mon corps, parce que je ne suis pas prête pour l’embaumement». Et c’est ce que l’aspartame est : une «trousse» d’auto-embaumement! À la lumière des études citées précédemment, le Dr Blaylock dit que quiconque ingère sciemment de l’aspartame doit forcément avoir des tendances suicidaires!

Enfin, le Dr James Bowen, qui souffre du syndrome de Lou Gehrigs engendré par l’utilisation de l’aspartame, a déclaré à la FDA, il y a plusieurs années, que «l’aspartame empoisonne l’ensemble de la population américaine, ainsi que celle de plus de 70 autres pays à travers le monde»; il a ajouté : «Toute utilisation connue de l’aspartame doit susciter des questions car celle-ci est manifestement dangereuse pour la consommation humaine.» (Tous les détails au http://www.dorway.com - on trouvera aussi divers documents français à ce sujet au http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/DossierAspartame.htm)

Et que doit-on faire dans le cas d’un enfant souffrant du diabète?
Un spécialiste du diabète, le Dr H.J. Roberts, écrit dans un article expliquant sa position sur le diabète et l’hypoglycémie, que l’aspartame constitue une toxine qui rend incontrôlable le taux de sucre dans le sang, détruit le nerf optique et peut causer des convulsions chez les personnes atteintes du diabète. Or ces personnes recourent à l’insuline dans le but de contrôler leur niveau de sucre dans le sang!

Des médecins courageux comme ceux-ci ont pris la parole, et plusieurs ont haussé le ton, lors de trois auditions au Congrès. Mais le lobbying et le pouvoir de l’industrie ont permis de garder ce poison sur les tables et dans la nourriture partout dans le monde. Et à présent Monsanto veut que la FDA approuve un autre produit encore plus puissant – le Neotame !

Mission Possible Internationale est un mouvement sans but lucratif composé de bénévoles oeuvrant à travers le monde afin d’avertir tous les consommateurs au sujet des dangers liés à cette toxine. Nous n’avons rien à vendre, mais une seule mission – celle de sauver votre vie! Nous voulons savoir si, pour vous, nous avons fait une différence. Nous voulons savoir des médecins si les symptômes de leurs patients disparaissent. Nous voulons avoir une liste des écoles qui banissent cette neurotoxine.

Faites la différence, et faites-nous part des résultats que vous avez obtenus en éliminant ce poison de votre diète. Aidez-nous à propager ce message en faisant des copies pour tous vos ami-e-s, collègues de travail, pour les gens que vous fréquentez aux clubs et à l’école, pour les médecins et travailleurs de la santé que vous connaissez.

Une procédure en recours collectif est entamée aux États-Unis ainsi qu’au Canada relativement à des cas d’apoplexie, de tumeurs au cerveau, de détérioration de la vue et de cécité causés par l’aspartame. Toute personne victime de l’aspartame ou intéressée à obtenir de l’information ou à se joindre au recours collectif dans son pays peut communiquer (en anglais) avec Betty Martini au <Bettym19@mindspring.com>

Visitez la page Web http://www.dorway.com/handouts.html pour télécharger notre brochure «Nutra Sweet Disease Is A Worldwide Plague» en version originale anglaise et française. D’autres langues y sont également disponibles.

Respectueusement,

MISSION POSSIBLE INTERNATIONALE
Betty Martini, Fondatrice
Courriel: Mission-Possible-USA@Altavista.net
9270 River Club Parkway
Duluth, Georgia 3009, USA
(770) 242-2599


Le Stevia, est un aliment sucrant et non pas un additif. Il participe au métabolisme du sucre, et serait idéal pour les diabétiques. Le Stevia vient d'être approuvé comme supplément diététique par la Food and Drug Administration. Pendant des années, la FDA a occulté cet aliment sucré au nom de sa loyauté envers Monsanto. Si vous voyez "Sugar Free" ou "Sans Sucre" ou "Léger" sur l'étiquette, n'y pensez même pas!

Le sénateur H M a écrit une note, une mise en garde pour tous les nouveaux-nés, femmes enceintes et enfants contre l'aspartame. Cette note aurait aussi permis d'instituer des études indépendantes sur les problèmes observés dans la population (crises, modification de la chimie du cerveau, modification des symptômes neurologiques et comportementaux).

Cette note a été anéantie par le puissant lobby des médicaments et produits chimiques, laissant la porte grand ouverte aux maladies et à la mort dans un public non méfiant.

Après la Conférence de l'ACP, nous espérons obtenir le soutien de plusieurs lobbies puissants mondiaux.

S'il vous plait, aidez-nous, vous aussi. Il y a un nombre immense de personnes tout autour de nous qui doivent être averties, s'il vous plaît, informez-les.



SILICIUM ORGANIQUE G5
de LOÏC LE RIBAULT

Disponible au Québec et partout dans le monde !
Un produit de santé merveilleux !
En liquide pour usage interne et en gel pour usage externe.